SUITES POUR VIOLONCELLE de Johann Sebastian BACH

SUITES POUR VIOLONCELLE de Johann Sebastian BACH

Johann Sebastian BACH arrive à 33 ans au sommet de sa carrière d’organiste ; Il devient le principal musicien -Maître de Chapelle- du Prince de Cöthen entre 1717 et 1723.

La ville de Cöthen est alors une ville calviniste, pauvre culturellement. Bach y développe la supériorité de son art de la composition grâce au soutien de son  Prince Léopold, calviniste, qui montre un profond intérêt pour l’art, l’architecture et la littérature. Faute de moyens, Johann Sebastian engage seulement quelques musiciens d’excellence et organisent les  répétitions chez lui.

Dans ce contexte, le répertoire de  violoncelle est développé,  travaillé et  donné en concert.

Les  Suites pour violoncelle nous sont parvenues grâce à un exemplaire, copiées par la main d’Anna Magdalena BACH, copiste et chanteuse de profession -et deuxième épouse de Johann Sebastian.

Sans accompagnement, ces pièces créent un effet extraordinaire. L’écriture contrapuntique est dense, l’ harmonie pleine de finesse, les dessins rythmiques bien articulés et distincts, particulièrement dans les mouvements de dance!

Bach, tire ainsi la quintessence et la profondeur de l’expression du  violoncelle.

L’association culturelle protestante au Mans a invité David Harlé à donner l’intégrale des  Six Suites pour violoncelle (Bwv1007-1012).       

Trois concerts mémorables ont eu lieux en Septembre 2016, 2017 et 2018 !

C’est la Deuxième Suite  en ré mineur ( Bwv1008) : Prélude, Allemande,  Courante, Sarabande, Menuett, Menuett et Gigue que nous avons choisi de partager avec vous !

Grâce à ce bel enregistrement réalisé par Olivier Cuinat, et avec l’accord de David Harlé nous pouvons revivre ce moment.

L’art nous rapproche de notre Créateur. Et comme Johann Sebastian BACH signait à la fin de sa partition : Soli Deo Gloria !

Liesbeth Schlumberger pour l’ACP72

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.